grille d’auto evaluation ISO 45001, tableau de bord avec les indicateurs de performance

Forums Management QSE Management de la santé et sécurité au travail grille d’auto evaluation ISO 45001, tableau de bord avec les indicateurs de performance

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 25)
  • Auteur
    Messages
  • #10499
    emouan2580
    Participant

    Bonjour j’ai besoin d’un exemplaire d’une grille d’auto évaluation iso 45001 

    #17105
    Henri
    Participant

    Hello !

    Emouan, utiliser une telle grille venant d’un autre que toi c’est interposer un filtre (un écran, une interprétation…) entre le référentiel et toi. Il est bien plus pertinent et pédagogique d’analyser le référentiel et de t’en faire compréhension en direct !

    Sur un plan pratique si tu tiens à avoir une grille d’auto-évaluation (éventuellement plus concise que les parties 4 à 10 de la norme) crée-la toi-même :

    – Tu lis et analyses attentivement le référentiel pas à pas…

    – Tu identifies ses exigences au degré de précision de ton choix…

    – Dans la 1ère colonne d’un tableau tu notes les n° des articles de la norme…

    – Dans la 2ème colonne du tableau tu reportes les exigences que tu as identifiées (simplifiées sous forme de question si tu veux)…

    – Tu ajoutes une 3ème colonne pour formuler ton évaluation de la satisfaction de chaque exigence par ton entreprise…

    – Tu ajoutes d’autres colonne(s) pour noter toutes choses utiles en plus à ton goût… comme par exemple l’identification des documents ou éléments existants liés à telle exigence (4ème colonne ?) ou encore l’évocation d’une action prévue ou en cours pour améliorer la satisfaction de telle autre (5ème colonne ?)…

    Et hop tu as TA PROPRE GRILLE !!!!!! Tu en maîtriseras bien mieux l’exploitation. Mais la vraie grille d’évaluation du management S&ST de ton entreprise c’est la norme elle-même. 

    A+

    #17123
    Henri
    Participant

    Emouan… où en es-tu de tes réflexions ?

    #18485
    bouchra
    Participant

    Bonjour, Vous êtes toujours à la recherche de la grille d’auto évaluation iso 45001?

    C’est mieux de travailler la-dessus comme notre collègue vous a conseillé mais si vous voulez je peux vous transmettre une que j’ai pu télécharger, que dieu protège celui qui l’a préparé :good:

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 4 mois par bouchra.
    #18487
    Henri
    Participant

    Hello !

    Tu sais Bouchra le message d’Emouan a plus d’un an, je pense que depuis tout ce temps il a fait comme je lui ai conseillé ou qu’il a pris la grille d’un tiers sur internet ou ailleurs…

    Et toi où en es-tu de ta réflexion sur la consultation et la participation des travailleurs en S&ST ? https://qualiblog.fr/forums/sujet/iso-45001-acquisition-de-biens-et-de-services/

    A+

    #18488
    bouchra
    Participant

    Bonjour Henri,
    Oui c’est vrai vous avez raison ce que j’ai pensé c’est que en fait on cherche toujours à améliorer ce qu’on a document, concept ….
    Merci pour votre mémoire concernant ce que j’ai demandé, j’ai préparé une procédure concernant la consultation et la participation des travailleurs et je vais la convertir en processus.
    Merci pour tout

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 4 mois par bouchra.
    #18539
    Khaoula.B
    Participant

    Bonjour,
    J’espère que vous vous portez bien.

    Je suis actuellement en période de stage et je travaille sur une certification iso 45001. Je suis un peu perdue en ce moment et je ne sais pas par quoi commencer! si je dois commencer par un diagnostic ou bien par la sensibilisation des travailleurs …etc

    En gros, j’aimerais bien avoir plus d’informations sur la démarche de préparation pour la certification.

    #18540
    THAUMASIA Conseil
    Maître des clés

    Bonjour,

    Le plus efficace, avant de déployer une démarche et/ou mise en conformité selon un référentiel est de dresser une première évaluation de la situation, donc, de réaliser un premier diagnostic.

    C’est ce dernier qui vous permettra de définir les étapes, les jalons et l’ordre des phases de votre projet.

    Concernant la préparation à la certification, cela est assez aisé : il vous appartient d’être conforme (à minima, mais plus est bien plus profitable) à ce référentiel.

    #18541
    Henri
    Participant

    Hello !

    Khaoula, « préparer un certification » c’est passer commande d’un audit de certification si j’ose dire… je crois que tu veux plutôt dire « structurer un SM selon un modèle normatif » (ici selon la norme ISO 45001), non ?

    Alors voici ce que je réponds classiquement à une telle perspective :

    Pour mettre en place un Système de Management (quelque soit le domaine de management « X » et la norme de SM visée) voici quelles sont à mon avis les grandes lignes à suivre (validées par expériences personnelles) :

    – Voir d’emblée l’intégration du modèle normatif de SMX dans l’entreprise comme un « projet » de l’entreprise à mener par la direction en mode « conduite de projet » (c-à-d une petite équipe projet, un budget, un planning d’actions, de la comm, etc… à la maille de l’entreprise). Ce qui nécessite une décision et un suivi de la part de la direction…d’autant qu’elle aura aussi des tâches à réaliser en cours de projet.

    – Commencer par une découverte-compréhension-appropriation des exigences du modèle normatif de SMX par l’équipe projet en se faisant au minimum un atelier de lecture et d’analyse détaillée de la norme, voire bénéficier d’une formation sur la notion de SM et sur la norme visée (et/ou de manière opportuniste à travers le point suivant).

    – Faire de toutes façons un état des lieux initial des pratiques actuelles de l’entreprise dans le domaine X sous la forme d’un véritable « audit » en utilisant la norme de SMX comme « référentiel d’audit »… (disons qu’on fait un audit du SMX « natif » de l’entreprise, car l’entreprise manage déjà le domaine X d’une manière ou d’une autre, même si c’est d’une manière empirique). Cet audit est bien plus pertinent que l’inutile « audit à blanc » à la fin du projet…

    – Ce audit permet d’identifier -1- ce que l’entreprise fait déjà de correct « sans le savoir » (à entériner par le projet), -2- ce qu’elle fait déjà mais pas correctement (à ajuster par le projet) et -3- ce qu’elle ne fait pas encore mais devra faire pour être en accord avec la norme de SMX (à créer par le projet)…

    – Cet audit nourrira l’élaboration de sa feuille de route (identification et planification des tâches nécessaires à la structuration et la mise en oeuvre du SM = planning des tâches avec responsables et jalons), surtout si l’entreprise a les moyens de faire réaliser l’audit initial en question par un consultant compétent en SMX en prévoyant à son CdC qu’il le mène accompagné de la petite équipe projet (ce sera une sorte de formation minimum ou complémentaire à celle évoquée plus haut).

    – Planifier et réaliser les tâches ainsi identifiées pour construire le SMX en associant au passage les acteurs des principales fonctions concernées par les processus X ainsi consolidés ou créés, et lancer peu à peu le SMX avec leur participation initiale et maintenue ensuite.

    NB : créer et lancer un SMX prend raisonnablement de l’ordre d’une année.

    Qu’en dis-tu ?

    A+

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 4 mois par Henri.
    #18543
    THAUMASIA Conseil
    Maître des clés

    Seule prudence avec ce qui a été dit là est qu’une approche de cette nature n’est applicable qu’a un système simple, une taille de société réduite (30 à 50 collaborateurs).

    Au-delà, c’est un peu plus complexe…

    Quelle est la dimension de votre organisme ?

    #18544
    Khaoula.B
    Participant

    Bonjour Henri et Thaumasia academy,

     

    Merci beaucoup pour votre partage d’informations et d’expérience.

    En ce qui concerne la taille de l’entreprise, elle compte +1000 personnes !

     

     

    #18545
    Henri
    Participant

    Hello !

    Seul bémol par rapport à la prudence qui a été exprimée là c’est que j’ai déployé cette approche une bonne dizaine de fois dans des établissements de 200 à 600 salariés (j’étais le conseiller du projet et notamment l’auditeur responsable de l’audit initial avec le Préventeur, mais le pilote du projet était local).

    Ne t’inquiète pas Khaoula cette approche est d’ailleurs plus aisée pour un établissement d’une certaine taille, particulièrement en terme de ressources pour structurer une vraie équipe projet et par exemple lui payer une « formation » de découverte et compréhension du modèle normatif visé (si ce n’était pas celui qui le faisait).

    Mais au global le déploiement d’un SM normatif nécessite deux domaines de compétences (chercher des assistances en externe si telle de ces compétences ont des faiblesses* en interne), celui de la conduite de projet et celui de la prévention des risques professionnels. Et curieusement ni l’un ni l’autre ne sont le propre de la norme ISO 45001 au fond si j’ose dire  ;-)

    * Et pitié ne pas bombarder un pauvre stagiaire comme pilote du projet de SMS&ST ! Par contre contribuer à un tel projet en étant stagiaire (S&ST ou QSE) est une excellente expérience.

    A+

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 4 mois par Henri.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 4 mois par Henri.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 4 mois par Henri.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 4 mois par Henri.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 4 mois par Henri.
    #18551
    THAUMASIA Conseil
    Maître des clés

    Dans ce contexte effectivement, et quels que soient les approches déployées des dizaines de fois (probablement dans des contextes 10 fois identiques, dans 10 fois le même pays et certainement 10 fois les mêmes typologies de personnes…), il est important de définir la stratégie qui conviendra à votre projet.

    Aussi, nous pourrons vous en dire plus avec ces quelques précisions :

    – quelle est la nature de votre stage ?

    – combien de temps dure votre stage ?

    – quels objectifs avez-vous concernant l’ISO 45001 pendant et à l’issue de votre stage ?

    – quelles connaissances / expériences avez-vous de ce référentiel ?

    – quelles sont les activités de votre entreprise ?

    – dispose-t’elle déjà d’un système de management (d’une certification peut-être) sur un autre référentiel ?

    – dispose-t’elle déjà d’une culture « sécurité » sous une forme, ou une organisation, ou une autre ?

    – quelle est la structuration des acteurs sécurité au sein de cette entreprise ?

    Pour… commencer…

    #18552
    Henri
    Participant

    Des dizaines de fois différentes :good: en Europe pour ma part. Bon WE Thaumasia.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 4 mois par Henri.
    #18554
    Henri
    Participant

    Hello !

    Khaloua, ne t’inquiète pas si Thaumasia tend à minorer mes apports, au moins nous sommes d’accord sur le point de départ qui est de faire un diagnostic, un état des lieux pour savoir où en est l’entreprise.

    J’ai précisé qu’il s’agissait au fond d’un audit du management actuel de la S&ST dans l’entreprise sur la base du modèle de SMS&ST visé. En pratique toute entreprise manage déjà peu ou prou ce domaine même si ce n’est pas à travers un « système » formel. C’est donc des forces et faiblesses de ce management actuel qu’il faut partir pour l’amener à la structure de principe proposée par le modèle ISO 45001.

    A+

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 25)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.