Système de management de la qualité (Qualiopi)

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)
  • Auteur
    Messages
  • #19932
    fredy
    Participant

    Bonjour

    je suis stagiaire au sein d’un organisme de formation, au auquel mo en cadrant m’a demandé de  »

    D’une façon plus générale, et au delà du seul référentiel national qualité (Qualiopi), construire un véritable système de management de la qualité avec notamment :
    o une politique,
    o des indicateurs de performance et des objectifs chiffrés.
    o un plan d’action d’amélioration
    o des audits interne

    Je suis bloqué et je sais pas d’où commencer. est ce que vous avez des conseil ou bien des techniques

     

    Merci en avance

     

    #19934
    Henri
    Participant

    Hello !

    Bin euh… pour te-vous guider tu devrais proposer à ton boss de s’inspirer d’un modèle normatif de SMQ généraliste (ISO 9001) ou plus spécialisé « organisme de formation » (ISO 21001) à la hauteur de ses envies, de ses ressources, de ses enjeux, de la taille de ton entreprise, etc…

    Du coté marche à suivre je te suggère ce que je propose régulièrement / pour mettre en place un Système de Management (quelque soit le domaine de management « X » et la norme de SM visée). Voici quelles sont à mon avis les grandes lignes à suivre (validées par expériences personnelles) :

    – Voir d’emblée l’intégration du modèle normatif de SMX dans l’entreprise comme un « projet » de l’entreprise à mener par la direction en mode « conduite de projet » (c-à-d une petite équipe projet, un budget, un planning d’actions, de la comm, etc… à la maille de l’entreprise). Ce qui nécessite une décision et un suivi de la part de la direction…d’autant qu’elle aura aussi des tâches à réaliser en cours de projet.

    – Commencer par une découverte-compréhension-<wbr />appropriation des exigences du modèle normatif de SMX par l’équipe projet en se faisant au minimum un atelier de lecture et d’analyse détaillée de la norme, voire bénéficier d’une formation sur la notion de SM et sur la norme visée (et/ou de manière opportuniste à travers le point suivant).

    – Faire de toutes façons un état des lieux initial des pratiques actuelles de l’entreprise dans le domaine X sous la forme d’un véritable « audit » en utilisant la norme de SMX comme « référentiel d’audit »… (disons qu’on fait un audit du SMX « natif » de l’entreprise, car l’entreprise manage déjà le domaine X d’une manière ou d’une autre, même si c’est d’une manière empirique). Cet audit est bien plus pertinent que l’inutile « audit à blanc » à la fin du projet…

    – Ce audit permet d’identifier -1- ce que l’entreprise fait déjà de correct « sans le savoir » (à entériner par le projet), -2- ce qu’elle fait déjà mais pas correctement (à ajuster par le projet) et -3- ce qu’elle ne fait pas encore mais devra faire pour être en accord avec la norme de SMX (à créer par le projet)…

    – Cet audit nourrira l’élaboration de sa feuille de route (identification et planification des tâches nécessaires à la structuration et la mise en oeuvre du SM = planning des tâches avec responsables et jalons), surtout si l’entreprise a les moyens de faire réaliser l’audit initial en question par un consultant compétent en SMX en prévoyant à son CdC qu’il le mène accompagné de la petite équipe projet (ce sera une sorte de formation minimum ou complémentaire à celle évoquée plus haut).

    – Planifier et réaliser les tâches ainsi identifiées pour construire le SMX en associant au passage les acteurs des principales fonctions concernées par les processus X ainsi consolidés ou créés, et lancer peu à peu le SMX avec leur participation initiale et maintenue ensuite.

    NB : créer et lancer un SMX prend raisonnablement de l’ordre d’une année.

    Qu’en dis-tu ?

     

    #19935
    fredy
    Participant

    Bonjour,
    Vraiment, vous m’avez donné beaucoup d’informations sur la question que j’avais soulevée etje vous remercie pour ces informations détaillées.
    <div>:good:</div>

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par fredy.
    #19937
    Henri
    Participant

    Merci pour le merci…

    #19938
    THAUMASIA Conseil
    Maître des clés

    Bonjour,

    Quelles sont les missions de votre organisme (centre de formation, CFA…) ?

    Combien de personnes êtes-vous et combien de bénéficiaires accueillez-vous chaque année ?

    Quelles sont vos expériences dans le domaine des systèmes de management ?

    #19953
    fredy
    Participant

    Bonjour THAUMASIA

    pour les missions c’est un organisme de formation ( centre de formation)

    personnel = +-100

    bénéficiaire pour chaque année je sais pas

    mes expériences dans le domaine SM ( débutant )

     

    #19962
    THAUMASIA Conseil
    Maître des clés

    Bonjour,

    Ma première préconisation serait de enjoindre à vous former effectivement à l’une des normes « socle » : soit l’ISO 9001, soit l’ISO 21001. Peut-être déjà par regarder l’une ou l’autre de ces normes pour en comprendre la portée et les interactions, et ensuite, nous pourrons en parler. En effet, vous donner des pistes sur « par quoi commencer » sans que vous n’en ayez une vision minimale globale n’est pas simple…

    Dotez vous déjà d’une compréhension de la logique et des principes fondamentaux des normes de système de management au-delà de leur représentation technique.

    Beaucoup, votre responsable certainement, pensent souvent qu’il est facile de déployer une norme, qu’il suffit de quelques supports, documents, modèles pour le faire. Ce qui explique l’échec de 50% des systèmes de management de part « certains endroits en ce monde » qui ont été déployés en pensant que seuls des documents et une logique non appropriée suffisait et qui en finissent par dire « ça ne marche pas ce truc… ».

    Un peu comme si l’on me confiait les clefs d’un porte avion nucléaire et que j’allais sur un forum maritime pour demander : « je vais en guerre demain, par quoi je commence ? ». Inutile de préciser que je n’y connais rien « en porte avion »… :yes:

    #20009
    Nov21
    Participant

    Bonjour,

    Je me permets de rejoindre cette discussion car j’ai à peu près la même problématique que ADER0E (pas le même secteur, mais qu’importe).

    Mon problème est que le responsable m’ayant demandé de mettre en place la norme ISO 9001 ne souhaite pas faire appel à un consultant externe pour nous guider (en tout cas pas dans un premier temps). Je ne sais pas comment faire pour lui faire comprendre que c’est justement dans ce premier temps qu’on aurait vraiment besoin de lui, pour ne pas partir sur de mauvaises bases.

    Je n’ai aucune compétence en ISO 9001. Ma formation se limite à quelques heures de cours de qualité en Licence RH…

    Mon resposable travaillait auparavant dans une société certifiée ISO 9001 et il a participé à sa certification.

    Pensez-vous qu’ils soient complètement iréalisable de partir sans filet comme ça ? (j’ai regardé TOUTES les vidéos youtube Thaumasia, j’ai acheté le pdf « ISO 9001:2015 for small enterprises – What to do? », lu toute la norme, trainé sur le forum, mais j’avoue que je bloque un peu…

    #20010
    THAUMASIA Conseil
    Maître des clés

    Bonjour,

    Non… ce n’est pas irréalisable de « partir sans filet ». Nous rencontrons tous les cas notamment lors des audits internes que nous réalisons : les entreprises qui, sans accompagnement extérieur, ont su trouver la manière de concevoir un système utile pour elles… celles qui n’ont pas eu la bonne approche et galèrent, parfois en pensant que ce qu’elles ont vu/vécu ailleurs et copiable/collable à volonté… celles qui ont été accompagnées par des cabinets externes qui avaient plutôt des compétences de clowns que de véritables compétences… et celles qui ont été correctement accompagnées.

    Il n’y a pas de « recette miracle » et transposable de manière standard pour une démarche qualité.

    Mais, pour obtenir des résultats probants et utiles : la mise en œuvre d’un système de management doit être adapté à l’entreprise. Et les moyens, les approches, les choix et les dispositions sont différents selon l’activité de l’entreprise, sa taille, ses points forts et ses points faibles, sa stratégie (dans le désordre), sa culture, son mode de management, ses marchés, ses compétences, sa concurrence…

    La norme ISO 9001 ne comprendre aucune solution, aucune « manière de faire » mais seulement des exigences à maîtriser. Et le besoin de maîtrise peut être totalement différent d’une entreprise à une autre… c’est la raison pour laquelle les entreprises qui, au moins au début, se font accompagner simplement pour définir la stratégie de conception de leur système gagnent généralement à la fois des années de retour d’expérience en quelques jours, et une assurance de disposer d’un système qui leur sera, après déploiement, réellement utile (enfin… accompagnés par les cabinets sérieux).

    Cependant : oui. Sans filet, cela est possible.

    Sur quoi « bloquez-vous un peu » à présent ?

    #20011
    Henri
    Participant

    Aur pourquoi demander à un marteau s’il est bon d’enfoncer des clous ? On est sûr de la réponse ! Toute la problématique alors est évidement de choisir le bon marteau.

    Suggestion utile (déjà contenu dans ma réponse initiale : en début de projet demande à un auditeur de certification de venir auditer le management actuel (« natif ») de la qualité par la direction en regard de la norme ISO 9001, ça fera une bonne feuille de route (en plus de l’expérience de ton boss). Mais tu auras le même problème du « choix » de l’auditeur…

    #20012
    THAUMASIA Conseil
    Maître des clés

    Vous connaissez certainement ce dicton : « quand on manage comme un marteau, tous les problèmes sont des clous… » :bye:

    Je vous déconseille l’option « audité par un auditeur de certification ». Vous aurez, avec cette approche, une vision de la conformité de votre système de management vu de la norme ISO 9001, et pas forcément les recommandations de ce qui est important dans votre contexte. Beaucoup font l’erreur de croire que parce qu’on évalue sa conformité à une norme, si on devient « simplement » conforme à une norme : la magie opérera et nous dotera d’un mécanisme d’amélioration extraordinaire. C’est joli sur le papier, dans 50% des cas (constaté en audit, recoupés avec des pairs, croisés avec des organismes de certification) : on obtient un système de management inutile, sans motivation et fort coûteux pour ce qu’il rapporte.

    Si vous avez effectivement un budget à consacrer, demandez à une société de conseil « correcte » de faire un diagnostic de votre organisation avec, certes la conformité à la norme ISO 9001 en point de mire, mais surtout les préconisations de déploiement et le plan d’action qui vous correspond.

    Mais si vous n’avez pas ce budget, je réitère ma question : « sur quoi bloquez-vous » ?

    :yes:

    #20013
    Henri
    Participant

    PS, je voulais juste dire qu’un consultant ne peut que tendre à consulter. Mais bien sûr qu’on peut entreprendre un projet de structuration d’un SM sur un modèle normatif sans recourir à un consultant.

    #20014
    THAUMASIA Conseil
    Maître des clés

    PS : nous sommes bien d’accord sur l’entreprise d’une structuration (petit moment de grâce dans nos échanges).

    Pour autant, je suis convaincu qu’un « bon » consultant doit également être capable de dire qu’il n’est pas/plus utile selon certains contextes.

    #20016
    Henri
    Participant

    Oui ok, et une « bonne » direction aussi avec les conseils de sa « bonne » fonction adéquate.

    #20028
    Nov21
    Participant

    Merci beaucoup pour vos réponses.

    Pour l’instant, mon principal blocage est le manque de communication avec mon boss. Il est surchargé de travail et n’a pas le temps de faire une vraie réunion pour qu’on trace déjà notre plan d’action sur quoi faire, quand, comment, avec qui etc…

    Donc, d’une part, j’ai la pression car il voudrait que le nouveau SMQ soit en place pour juin, et d’autre part, je ne peux pas avancer car il ne souhaite pas impliquer d’autres membres de l’organisation tant que nous n’avons pas discuté du plan d’action…

    Je pense que je reviendrai vers vous lorsque nous aurons vraiment démarré !

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.