Rôles de la direction

Forums Management QSE Management de la qualité Rôles de la direction

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Messages
  • #20336
    Aug24
    Participant

    Bonjour,

    J’aurai quelques questions concernant le chapitre 5 des normes 9001, 14 001 et 45 001.

    1) Ce qu’elles appellent « Direction » s’agit-il de la personne tout en haut de la pyramide de l’entreprise?

    2)J’imagine par exemple un grand groupe avec un PDG, n’est-ce pas plus judicieux que la personne qui incarne la direction (dans le chapitre 5) soit le directeur d’un des nombreux sites de l’entreprise et non le PDG lui-même. Peut-être que le directeur de site connaît beaucoup mieux les performances du site que le PDG….

    3)Est-ce que la direction inclut aussi les pilotes de processus? Je veux dire est-ce les exigences de ce chapitre s’appliquent à un pilote de processus?

    Cordialement

    Bien à vous

    #20337
    HenriPrev
    Maître des clés

    Hello !

    Aug la « direction » il faut évidemment la comprendre à la maille du SMQ, S ou E considéré… Si ce SM est celui d’un groupe international la « direction » est celle de ce groupe, si c’est le SMd’une des filiales du groupe la « direction » est celle de cette filiale, si ce SM n’est celui que d’un des sites de cette filiale alors la »direction » c’est celle de ce site… Un PDG ne va pas être la « direction » dans les SM d’un de sites d’une des filiales de son groupe et le directeur d’un de sites d’une des filiales d’un groupe ne va pas être la « direction » des SM du groupe…

    Ma réponse est confirmée pat la note 2 de la définition ISO 9000 du terme « direction » ci-dessous.

    Tu demandes aussi si les « pilotes de processus » font partie de la « direction » : ça ne dépend pas de leur désignation de « pilote de processus » dans les SM, mais de l’organigramme de l’entreprise (dans ton entreprise ces salariés font-ils partie de « l’état-major » de l’organisme, sont-ils des « directeurs » ?). De plus comment des exigences des normes ISO en question pourraient-elles viser les « pilotes de processus » puisque elles n’exigent aucun acteur de ce genre.

    Qu’en dis-tu ?

    Sinon

    A+

     

    direction : personne ou groupe de personnes qui oriente et dirige un organisme au plus haut niveau.

    Note 1 à l’article: La direction a le pouvoir de déléguer son autorité et de fournir des ressources au sein de l’organisme.

    Note 2 à l’article: Si le périmètre du système de management ne couvre qu’une partie de l’organisme, alors la direction s’adresse à ceux qui orientent et dirigent cette partie de l’organisme.

    Note 3 à l’article: Il s’agit de l’un des termes communs et définitions de base pour les normes de systèmes de management de l’ISO, donnés dans l’Annexe SL du Supplément ISO consolidé aux Directives ISO/IEC, Partie 1.

    #20338
    Aug24
    Participant

    Bonjour Henri,

    Merci de ta réponse.

    Ok je n’avais pas vu cette note. Tout s’éclaire du coup. Par contre rien n’empêche un directeur de 2 sites (avec 2 SM différents) d’être « la direction » du SM de chacun des sites? A partir du moment où elle prend ses responsabilité j’entend bien.

    En fait oui il y a par exemple le directeur maintenance qui est pilote du processus maintenance, le directeur achat qui est pilote du processus achat etc…

    Mais c’est vrai qu’on nomme des pilotes de processus dans l’entreprise alors que dans les 3 normes ce n’est écrit nulle part noir sur blanc de le faire..du coup est-ce que c’est lié au chapitre 5?

    Merci :good:

    #20339
    HenriPrev
    Maître des clés

    (suite)

    Bien sûr, un même directeur de 2 sites (avec 2 SM différents) est effectivement « la direction » pour chaque  SM de ces sites s’il a choisi de gérer un SM sur chaque site.

    Et oui si tes « directeurs » (Maintenance, Achats…) sont considérés par le grand patron comme faisant partie de la « direction » de ton entreprise, ils sont bien dans la « direction » au sens des SM ISO. Mais ils ne le sont sous prétexte qu’on les a appelés « pilotes de processus » (Maintenance, Achats…) dans les SM de l’entreprise…

    Ma réponse à ta question : si ces « directeurs » constituent la « direction » alors les exigences 5.1, 5.2 et 5.3 leur incombent. Et au titre de l’article 5.3 elle-ils doivent « s’assurer que les responsabilités et autorités pour des rôles pertinents sont attribuées, communiquées et comprises au sein de l’organisme » (dont certaines autorités-responsabilités listées). Libre à « elle-eux » de s’attribuer des rôles qu’elle-ils nomment « pilotes de processus »…

    Qu’en penses-tu ?

     

     

    #20340
    Aug24
    Participant

    Ok.Si je récapitule:

    -<span style= »text-decoration: underline; »>Entreprise avec 1 site et 1 SMQ</span>=la direction est la personne la plus haute dans l’organigramme de l’entreprise

    -<span style= »text-decoration: underline; »>Entreprise avec plusieurs sites et 1 SMQ</span>=idem

    -<span style= »text-decoration: underline; »>Entreprise avec plusieurs sites et 1 SMQ par site</span>=la direction est le directeur de site (en dessous du DG)/ le directeur général de l’entreprise (si il se sent la foi de représenter chaque SMQ)

    Et si je suis une entreprise avec un seul site et un seul SM est que c’est le directeur général adjoint qui est nommé à la tête du SMQ? Cà ne marche pas çà doit être le DG général…?

    Merci

    #20342
    HenriPrev
    Maître des clés

    Hello !

    Objection votre honneur par rapport à ton dernier alinéa Aug : la note 2 de la définition ISO de la « direction » (cf mon premier message) qui dit que « La direction a le pouvoir de déléguer son autorité et de fournir des ressources au sein de l’organisme. » Le DG d’une entreprise mono-établissement peut bien déléguer son rôle dans le SMQ à un adjoint.

    A+

    #20344
    Aug24
    Participant

    Re,

    Ok, si j’ai bien compris dans l’absolu le DG a toujours possibilité de déléguer les exigences du chapitre 5 à quelqu’un en dessous de lui (mono établissement ou poly établissement), pour qu’il participe aux RDD à sa place, qu’il établisse la politique etc…c’est bien çà?

    En fait c’est parce qu’on m’a toujours dit la direction est « la plus haute autorité hiéarchique » du coup je me disais que c’était forcément celui qui est en haut de l’organigramme

     

    Merci pour ton aide

    #20347
    HenriPrev
    Maître des clés

    (suite)

    C’est vrai Aug, pour tous « la direction » c’est le boss (ou aussi son état-major), mais la définition ISO accepte que le boss soit incarné par une personne à qui il délègue son rôle dans le SM… Pour moi ce n’est pas idéal, mais l’ISO l’accepte, or la discussion en cours porte sur l’application de normes ISO.

    #20349
    Aug24
    Participant

    Bonjour Henri,

    Ok. Merci bcq. Oui ce n’est pas l’idéal je pense qu’on perd en force de persuasion quand les gens savent que le boss ne jette pas d’oeil sur le système.

    En fait j’avais l’impression que pendant les audits externes d’une entreprise mono-établissement, les auditeurs allaient toujours chercher à auditer le boss. Mais du coup, le boss peut par exemple dire à l’auditeur : « C’est le directeur qualité en dessous de moi qui gère tout çà, je lui ai délégué la responsabilité du système »?

    A+

    #20350
    HenriPrev
    Maître des clés

    (suite suivante)

    Aug, moi je dirais que le boss ne peut pas dire c’est le Directeur Qualité* qui « gère » le SMQ, il doit dire qu’il lui a délégué son autorité et responsabilité en ce qui concerne le SMQ. Celui qui reçoit cette délégation est donc »responsable du SMQ » comme tu le formules, ce qui correspond typiquement aux exigences du chapitre 5 « leadership » + 9.3 « revue de direction » (ce sont les deux chapitres à charge de la « direction »).

    * Si l’entreprise en a un, ou n’importe qui d’autre comme plutôt un vice-président, directeur adjoint, ou je ne sais quoi… la norme ne dénommant aucun autre acteur que la « direction » (ex : dans la norme il n’y a pas de « directeur », « responsable », ou n’importe quelle autre appellation de fonction Qualité).

    Quelle autre lecture peut-on avoir ?

    #20351
    Aug24
    Participant

    Henri,

    Merci.

    -De mon côté, on a un directeur qualité + 1 maintenance + 1 achat + 1 commercial + 1 RH + 1 Administratif + 1 directeur adjoint + 1 directeur général==>donc dans l’absolu notre DG et notre DGA pourraient dire au directeur qualité : « Tu seras la direction au sens de la norme, tu auras à charge d’appliquer les exigences des chapitres 5 et 9 de la norme. Quand la direction sera auditée en audit externe ce sera toi qui sera auditée et pas nous »(J’entend que le DG et le DGA délègue par soucis d’efficacité et non parce qu’ils n’en ont rien à faire »)?

    -Selon toi, à partir de quand un auditeur externe peut dire « la personne qui incarne la direction dans votre SMQ ne convient pas, vous auriez du attribuer quelqu’un d’autre »?

    A+

     

    #20352
    HenriPrev
    Maître des clés

    (suite)

    D’un point de vue auditeur je n’en arriverais pas à constater dans mon rapport que le délégataire ne convient pas et qu’il aurait fallu déléguer la « direction » à un autre salarié. Je pointerais plutôt les NC de cette « direction » par rapport aux exigences qui sont les siennes. En off je dirais peut-être (verbal) qu’il est trop bas dans l’organigramme le cas échéant.

    Dans ton cas Aug, avec DG + DGA + DQ etc… je préfèrerais que DG délègue le rôle de « direction » à DGA (bien plus à même d’assurer les exigences 5.1.1) plutôt qu’à DQ (lequel peut par contre assez légitimement se voir attribuer par la direction les autorités et responsabilités particulières a) b) c)… de 5.3 qui sont plus de l’ordre de la « gestion » du SMQ que de sa « direction ».

    Mais ce n’est que mon avis en déduction de ces normes ISO.

    #20353
    Aug24
    Participant

    Merci Henri j’y vois plus clair super!

    Pour toi, une direction qui ne remplit pas son rôle vis-à-vis du SMQ (=NC aux exigences chap 5 et 9), quels en sont les symptômes?
    Je veux dire qu’est-ce qu’elle fait de « mal » ou ne fait pas. Si tu te retrouvais dans une telle entreprise avec une direction de la sorte par exemple..qu’est-ce qui te sauterait aux yeux?

    J’imagine déjà une politique qualité non crée, non communiquée etc..pour le reste les exigences sont assez vagues du coup j’ai du mal à m’imaginer à quoi çà pourrait ressembler d’autres.

    Merci pour tes explications! :good:

    Aug

     

     

    #20356
    HenriPrev
    Maître des clés

    Tu as raison Aug, les principales exigences « direction » sont surtout des exigences de comportement et sont plus difficiles à auditer que d’autres exigences de SM plus factuelles. Mais un entretien avec la direction, la recherche des actions attendues de la part de ladirection et les « retours » du personnel peuvent néanmoins laisser transpirer des faiblesses en regard de ces exigences à charges de la direction… A+

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.