• Ce sujet contient 17 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par CoralieQSE, le il y a 1 mois.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 18)
  • Auteur
    Messages
  • #20370
    CoralieQSE
    Participant

    Bonjour à tous ;-) !

    Je m’adresse à vous afin d’obtenir des avis concernant le sujet de mon mémoire de recherche : ISO 45 001 vs MASE dans une PME du BTP.
    <div>Pourriez-vous me donner votre avis sur ces deux référentiels (ISO 45 001 et MASE) ? Celui qui vous parait le plus adapté pour une PME dans le domaine du BTP ?

    Selon vous, quelles sont les différences entre ces deux référentiels ?

    Quel serait l’intérêt d’une entreprise du BTP à mettre en place un de ces référentiels ?

    J’ai déjà effectué mes recherches théoriques, j’ai besoin d’avis pratique afin d’apporter une comparaison de ces deux points de vue (ce qui est écrit et ce qui est réellement faisable sur le terrain).

    Je vous remercie pour votre aide ! :bye:

    #20371
    HenriPrev
    Maître des clés

    Hello !

    <b>Coralie</b> il faut bien faire la différence : le MASE est un référentiel français créé par les grands donneurs d’ordre de la pétrochimie pour encadrer les fort nombreuses entreprises extérieures auxquelles ils font largement appel pour gérer leurs installations (en leur imposant le MASE et en ignorant tout autre modèle), tandis que la norme ISO 45001 est un modèle international de SMS&ST bien plus large d’application volontaire similaire à ISO 14001 pour l’Environnement et ISO 9001 pour la Qualité.

    A+

    #20427
    CoralieQSE
    Participant

    Bonjour HenriPrev,

     

    Je vous remercie pour votre réponse ;-)

     

    Bonne journée à vous !

    #20430
    Delphine
    Participant

    Bonjour,

    Pour avoir testé les deux, dans ce secteur d’activité :

    ISO 45001 :

    Les plus :

    Facilité de mise en œuvre (comme indiqué par Henri, on est sur une structure connue avec l’ISO), possibilité d’être assez léger en terme de documentation (pour une petite boite), adéquation avec d’autres certifications ISO (si existant)

    Les moins :

    Déficit de reconnaissance d’un point de vue commercial. Les clients ont encore en tête le « ISO 18001 » (l’erreur est volontaire, je l’ai entendu plein de fois). Du coup, si la certification a une vocation « commerciale » ça peut être gênant. Le langage ISO pas forcément simple pour un non-initié.

     

    Le MASE :

    Les plus :

    Le référentiel est disponible gratuitement, ça permet de voir « où on en est » avant de se lancer facilement. Il contient un « questionnaire d’évaluation » dans le livret « Les Conseils de Masecotte » à cet effet. Il est connu (voire privilégié) chez certains donneurs d’ordre pour la sélection des sous-traitants (à toi de voir dans ta région / secteur d’activité où ça en est, ça peut varier fortement). Le côté associatif du MASE permet de rencontrer / discuter avec tes homologues et d’échanger. Il est relativement simple à comprendre (c’est pas du langage « ISO » ) et le système de grille de cotation permet de savoir si tu es conforme ou pas.

    Les moins :

    C’est très rigide d’application et pas forcément adapté à toutes tailles de structure (c’est faisable en théorie mais en pratique tu te retrouves parfois à créer des documents pour « avoir les points » alors que tu n’en as pas l’utilité).  Il est assez lourd à mettre en oeuvre, notamment dans des petites structures, car il demande plus de ressources pour être maintenu à jour (le nombre de documents, les indicateurs obligatoires, les animations, …) sans avoir forcément la possibilité d’adapter ce suivi à sa taille (cf. point 1).

    Voilà pour mon petit retour d’expérience.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par Delphine.
    #20432
    HenriPrev
    Maître des clés

    Que des entreprises en retard évoquent encore la norme britannique plutôt que la norme internationale de SMS&ST est facile à régler… et si ces « clients » en sont eux-mêmes encore restés à cette norme BS 18001 supprimée et rempacée par BS ISO 45001 alors  on peut douter de leur réel intérêt pour le domaine…

    NB : en France nous n’avons pas de norme NF EN ISO 45001 ou NF ISO 45001.

    #20433
    Delphine
    Participant

    Les clients ne sont pas toujours certifiés, ni engagés dans des démarches qu’ils imposent à leur fournisseur / sous-traitant …

    Il suffit de se pencher un peu sur le fonctionnement différentiel du MASE en EI et EU pour s’en rendre compte.

    #20434
    CoralieQSE
    Participant

    Bonjour Delphine,

     

    Je vous remercie pour votre retour d’expérience, je m’en servirais pour ma deuxième partie du mémoire.

    EI ? EU ? Je ne connais pas… Pourriez-vous me donner la signification s’il vous plait ? Auriez-vous des informations sur le fonctionnement différentiel du MASE s’il vous plait ?

     

    HenriPrev, leur manque d’implication peut être une raison de ce retard en effet. Merci beaucoup.

     

    Bon weekend à vous deux !

    #20435
    HenriPrev
    Maître des clés

    EE (ou EI) / EU = entreprise extérieures (ou intervenante) chez entreprise utilisatrice… C’est refond de commerce du MASE (puisque c’est un cadre imposé par les grands donneurs d’ordre de la pétrochimie à leurs prestataires de services ou de travaux sur leurs sites, mais c’est d’abord le cadre des deux dispositifs réglementaires de coordination sécurité des interventions EE chez EU ou des opérations de bâtiment ou génie civil.

    Pour ce qui est du MASE tu peux le télécharger sur internet Coralie.

    A+

    #20438
    HenriPrev
    Maître des clés

    Hello !

    Coralie au fond la confrontation ISO 45001 versus MASE n’est peut-être pas si utile car la problématique ne se pose pas en terme de choix :

    Dans le cas général d’une entreprise à qui ses clients n’imposent pas d’être « certifiée MASE » et si elle tient à adopter un référentiel de SMS&ST pour structurer sa prévention S&ST, il n’y a pas photo cette entreprise doit prendre l’ISO 45001 (référentiel bien plus complet et universel si j’ose dire).

    Sinon dans le cas particulier d’une entreprise* dont les client sont « Maseurs », ceux-ci lui imposent le MASE, un point c’est tout ! (elle peut néanmoins s’inspirer utilement de l’ISO 45001 en complément mais sans s’en vanter auprès des « Maseurs » car ils refusent de considérer la norme ISO…).

    * ce qui peut être le cas d’une PME du BTP dans un bassin d’activité à dominante pétrochimie et proche.

    Et pour résumer l’intérêt différentiel que cette PME du BTP aurait à adopter l’un ou l’autre de ces modèles :
    – Le cas échéant la certification MASE lui donne accès aux marchés particuliers des clients Maseurs.
    – Le modèle ISO 45001 peut l’aider à progresser dans son management S&ST (outre la démarche fondamentale de la partie IV du code du travail).

    A+

    NB : fondamentalement le MASE couvre une relation EE/EU et pourtant il ne comporte aucune exigence visant l’EU…

    #20439
    CoralieQSE
    Participant

    HenriPrev :

     

    Bonjour,

     

    Je vous remercie pour cette précision. Je vais réfléchir à une autre problématique, peut être : Pourquoi les PME du BTP ont-elles du retard par rapport aux grandes entreprises du BTP et des autres secteurs d’activités ? En partant toujours sur le MASE et l’ISO 45 001.

     

    Bonne journée ensoleillée :bye:

    #20440
    HenriPrev
    Maître des clés

    Pour pousser dans ta réflexion : mais « du retard » à quel point de vue ? En quoi les PME du BTP (ou même les PME en général ?) sont-elles « en retard » ? Sur quels indicateurs identifiés fondes-tu cette affirmation ?

    A+

    #20441
    CoralieQSE
    Participant

    HenriPrev,

    Mon affirmation du retard est fondée sur des recherches effectuées à travers mes lectures de thèses, d’articles etc.

    Les PME ont du retard au niveau de la sécurité et de la santé du personnel, mais également au niveau de l’environnement. Je suis actuellement en alternance dans une PME du BTP donc ce que j’ai lu a été confirmée par mon expérience professionnelle et en prenant contact avec d’autres PME de ce secteur.

    Si l’on compare les grandes entreprises du BTP, elles sont déjà certifiées ISO 14 001 et ISO 45 001, avec comme objectifs le 0 accident et la diminution des déchets incinérés.

    Merci pour vos points de vue :-)

    #20442
    HenriPrev
    Maître des clés

    Ok Coralie tu évoques en fait les mauvais résultats des PME en matière d’AT-MP et conditions de travail (ou d’impacts sur la planète) contrairement aux grosses ou très grosses entreprises, je suis assez d’accord.

    Et tu sembles faire directement le lien avec la pratique ou non d’une démarche de prévention S&ST (ou Envt) structurée selon un modèle de normatif, avec certification à a clé qui plus est… là je suis moins d’accord. Il faudrait s’en assurer par des données sûres et vérifiables…! Où sont les oeufs et où sont les poules ?

    #20444
    HenriPrev
    Maître des clés

    PS : il ne faut pas confondre « système de management » et « certification ».

    #20445
    CoralieQSE
    Participant

    Bonjour HenriPrev,

     

    Grâce à mes lectures, j’ai constaté qu’une entreprise ayant instaurée un système de management SST ont diminué leur nombre d’accidents du travail et d’autres indicateurs.

     

    Je parle de MASE et ISO 45 001 car d’après mes différentes lectures (toujours) j’ai pu me rendre compte que ces référentiels ont des avantages et des inconvénients. Par exemple, le MASE est plus orienté terrain.

    Bonne journée.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 18)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.