Mots-clés : 

  • Ce sujet contient 5 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par epinel, le il y a 2 mois.
6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #18531
    AugustusPablo1
    Participant

    Bonsoir,

    Je suis en stage dans un organisme de formation et je suis donc responsable de la démarche de certification Qualiopi.

    Ma question porte sur l’indicateur 22 (Le prestataire entretient et développe les compétences de ses salariés, adaptées aux prestations qu’il délivre).

    Je compte prouver la conformité de l’organisme de formation en m’appuyant sur la création d’une newsletter mensuelle qui ferait appel aux nombreux articles et dossiers présents sur des sites comme Centre Inffo, FFP, Agefiph, etc…

    Mon but est aussi de répondre grâce à cette newsletter aux indicateurs relatifs à la veille pédagogique,légale,emploi.

    Est ce que cela vous semble envisageable ?

    Merci d’avance.

    #18532
    THAUMASIA_Academie
    Maître des clés

    Bonjour,

    Vu “de l’extérieur”, et sans beaucoup de contexte, une newsletter bien faite peu effectivement démontrer la veille légale, peut-être pédagogique et peut-être, pourquoi pas, une veille économique et une veille sur les emplois.

    En revanche, il sera très délicat de démontrer un développement de compétences sur la base d’une seule lecture d’une newsletter.

    Le principe d’un développement de compétences est qu’il repose sur une évaluation des besoins, des perspectives, et sur l’acquisition des compétences nécessaires. Vous pouvez en voir les bases ici par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=ErIwJX0UJ2o&list=PLzI6uqudyS8NtQQZ8U-Mry85VvdWRBp5-

    Afin d’en comprendre plus : quel est votre domaine de formation ? Combien de personnes êtes-vous ? Combien de bénéficiaires formez-vous chaque année ?

    Cordialement,

    #18537
    AugustusPablo1
    Participant

    Bonsoir,

    Merci pour votre réponse.

    Il s’agit d’une école de langues (une dizaine de personnes). Je pense que ma position  ne me permet pas  vraiment de travailler sur cet indicateur…

    #18657
    epinel
    Participant

    Bonjour

    Je suis dans une société avec un dirigeant et un seul employé (moi-même) et cette société a un numéro d’agrément. Nous sommes donc organisme de formation et je dispense des formations en étant datadocké.  J’enchaîne donc sur qualiopi (on trouve des avantages au confinement!) et outre le fait que le système me semble adapté aux grands organismes de formation et qu’il va être difficile pour moi de remplir tous les critères,  je sollicite votre aide pour savoir comment s’y prendre pour répondre à certains critères quand on est seul à faire de la formation et qu’on ne fait pas appel à de la sous-traitance?

    Etant donné qu’on est sur un domaine particulier et qu’on fait très peu de formation dans l’année, il est par exemple difficile d’avoir des statistiques, tout comme la gestion des abandons car on ne connait pas e genre de problème.

    De façon plus précise, que me conseillerez vous pour  aborder le critère 5 (indicateurs 21 et 22) ?

    INDICATEUR 21: Le prestataire détermine, mobilise et évalue les compétences des différents intervenants internes et/ou externes, adaptées aux prestations….

     

    j’ai un peu de mal à faire mon auto évaluation?

    Merci d’avance de vos retours,

     

    #18659
    THAUMASIA_Academie
    Maître des clés

    Bonjour,

    Nous avons déjà rencontré le cas (en accompagnement et en certification du reste) de très petites équipes, et même d’intervenants seuls dans leur structure (ce qui est le cas d’un quart des organismes de formations déclarés aujourd’hui).

    Cela ne pose pas de souci particulier en fait. Au-delà de “remplir” les critères et les indicateurs, il est surtout question d’être conforme à ces derniers. Ainsi :

    – concernant les statistiques (évaluation des retours de formation par exemple) : vous en aurez peu. Mais vous en aurez et il vous appartient de vous assurer que, même si vous formez peu de bénéficiaires, ces derniers fassent l’objet d’une évaluation comme vous l’avez défini

    – concernant les compétences : le fait d’être seul à dispenser des formation vous permet cependant de démontrer la manière dont vous avec conçu vos actions de formation, identifié (par rapport à cette conception) les compétences nécessaires et validé qu’elles correspondent aux votre. Cas échéant, il est intéressant de vous projeter au travers des indicateurs 22 et 24 pour démontrer soit de votre identification et de besoin d’acquérir (vous même) de nouvelles compétences, soit de vous assurer qu’elles demeurent toujours adaptées aux objectifs des actions de formation que vous présentez.

    Ainsi, “précisément” dans votre contexte, une nomenclature “objectifs / compétences (bloc de compétences) / supports de formation / validation des compétences (des bénéficiaires) / compétences nécessaires (pour vous” pour vos formations serait, de manière synthétique, un élément de preuve participant à démontrer votre conformité.

    Plus qu’une “auto-évaluation”, il s’agit d’une “auto-analyse”…

    #18660
    epinel
    Participant

    Merci de votre réponse.

    Je m’attache à construire ce type de document pour les indicateurs précédents permettant la mise en relation entre les objectifs du demandeur et les compétences que l’on peut mettre en face.

    Concernant les évaluations, il y en a peu mais chaque formation a conduit à une évaluation des stagiaires et à un questionnaire de satisfaction. Il reste à formaliser la prise en compte des remarques!

    Merci encore

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.