Outils informatiques

Forums Management QSE Outils et méthodes Outils informatiques

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 26)
  • Auteur
    Messages
  • #10279
    Fabien89
    Participant

    Bonjour à tous,

     

    J’aimerais connaitre sur quels type d’outils vous travaillez afin de réaliser (par exemple) l’EVRP et l’analyse environnementale?

    Ma société actuellement travaille sous excel pour l’AE et sous Winlassie pour l’EVRP. Ce dernier va être arrêter car il n’est pas exploité (moi même étant nouveau dans la société je n’y suis pas formé) et nous allons repasser sous excel.

    J’essaye de militer pour garder à minima Winlassie ou j’aimerais proposer autre chose à ma Direction mais avant j’aimerais avoir un feedback sur ce que vous utilisez ou avait vu dans d’autres socété.

     

    Merci d’avance pour vos réponses

    Fabien

    (Si le post n’est pas à sa place n’hésitez pas à le déplacer ^^)

    #16035
    Delphine
    Participant

    Bonjour,

    Excel pour l’AE et EVRP.

    Dans ma boite précédente, mon analyse environnementale était réalisée avec RED ON LINE, mais je lui ai toujours préféré Excel. J’ai tenté l’EVRP via les outils de l’OPPBTP, mais je suis là aussi revenue à Excel.

    Je connais pas Winlassie, c’est bien ?

    #16037
    Fabien89
    Participant

    Bonjour Delphine,

     

    Malheureusement pour Winlassie je ne peux pas te répondre car je ne suis pas formé dessus et le peu que j’en ai vu c’est qu’il y a une méthode « stricte » à respecter pour entrer les différentes situations. Il m’a l’air lourd mais plutôt assez puissant. mais encore une fois je n’en ai qu’une vue très très très très superficielle.

    #16041
    THAUMASIA_Academie
    Participant

    Bonjour Fabien,

    Excel dans la très grande majorité des cas, et les quelques rares autres outils déployés ne sont pas bien convaincants parce que souvent hérités de « noyaux logiciels » ou principes de fonctionnement qui étaient dédiés à autre chose…

    #16046
    Henri
    Participant

    Excel aussi…

    #16047
    Delphine
    Participant

    THAUMASIA_Academie a déclaré
    Bonjour Fabien,

    Excel dans la très grande majorité des cas, et les quelques rares autres outils déployés ne sont pas bien convaincants parce que souvent hérités de « noyaux logiciels » ou principes de fonctionnement qui étaient dédiés à autre chose…  

    C’est d’ailleurs bizarre, avec la place de plus en plus importante donnée aux démarches QSE dans les entreprises, de ne pas avoir d’outils informatiques dédiés et vraiment fonctionnels.

    #16050
    THAUMASIA_Academie
    Participant

    Peut-être, Delphine, parce que nous voyons le périmètre de nos métiers et la part que donne les entreprises aux notions de QSE. Mais en dehors de ces périmètres : il y a chaque année (en France uniquement) 13% de certifications en moins.

    Les démarches QSE nécessitent une prise de conscience, une stratégie, une maturité, des investissements qui, s’ils sont bien utilisés produisent des résultats impressionnantes, mais qui font peut être défaut à de plus en plus de sociétés crispées sur le court terme d’un monde qui leur échappe de plus en plus…

    #16053
    Henri
    Participant

    Hello !

    Une « certification » n’est pas preuve de management Q, S ou E pertinent et profond… et de nombreuses entreprises ont de bons management Q, S ou E sans certification… il ne faut pas confondre certification et management.

    A+

    #16056
    THAUMASIA_Academie
    Participant

    Non, il ne faut pas confondre.

    En revanche : il semble que les volumes de démarches QSE sans certification évoluent proportionnellement à celles qui font l’objet, elles, d’une certification…

    #16058
    Henri
    Participant

    (suite)

    C’est bien possible Thaumasia. On n’a gère de statistiques sur l’adoption des modèles normatifs de SM, mais le nombre d’entreprises non « certifiées » reste sûrement bien supérieur à celui de celles certifiées.

     

    Bonne journée.

    #16061
    Fabien89
    Participant

    Delphine a déclaré

    C’est d’ailleurs bizarre, avec la place de plus en plus importante donnée aux démarches QSE dans les entreprises, de ne pas avoir d’outils informatiques dédiés et vraiment fonctionnels.  

    Pour ma part, je rencontre le problème de la formation. En effet, nous avons un logiciel qui, malheureusement, n’a jamais été exploité du fait du turn over ces dernières années au niveau du poste HSE.

    Par ailleurs, j’espère pouvoir convaincre ma direction de digitaliser encore plus certaines choses. Partant du fait qu’une système informatique n’est jamais parfait, que la réticence au changement est plus ou moins forte selon les entreprises, je pense que nous devons militer pour la mise en place de gestionnaire (je parle de logiciel) QHSE ou Q ou HSE.

    Encore une fois, nous devons développer des partenariats avec des entreprises et je trouve dommage que nous soyons laisser avec seulement un logiciel comme Excel qui ne garantie aucunement le bon fonctionnement d’un jeu de données tout en étant modifiable par une tierce personne.

    Je n’aime pas Excel pour gérer ce genre de choses, c’est trop facile de se reposer sur un logiciel « basique » et sans valeur ajoutée

    #16064
    Delphine
    Participant

    THAUMASIA_Academie a déclaré
    Peut-être, Delphine, parce que nous voyons le périmètre de nos métiers et la part que donne les entreprises aux notions de QSE. Mais en dehors de ces périmètres : il y a chaque année (en France uniquement) 13% de certifications en moins.

    Les démarches QSE nécessitent une prise de conscience, une stratégie, une maturité, des investissements qui, s’ils sont bien utilisés produisent des résultats impressionnantes, mais qui font peut être défaut à de plus en plus de sociétés crispées sur le court terme d’un monde qui leur échappe de plus en plus…  

    Ton message m’a interpellée et puis …

    Si je regarde un peu dans le rétroviseur de ma propre expérience personnelle :

    – Première entreprise certifiée ISO 9001, certification arrêtée au profit d’une certification « groupe » donc réduction des certifications (en nombre) mais pas des systèmes.

    – Deuxième, troisième et quatrième entreprise certifiée ISO 9001, certifications arrêtées au profit d’une certification « métier ». Conservation de la certification ISO 14001 pour l’une des trois. Réduction des certifications « officielles » au profit d’une certification métier.

    – Quatrième et cinquième entreprise, certifiées MASE, ISO 9001, ISO 14001, diverses certifications métiers (marquage CE, NF, …). Fusion des entreprises, réduction des certifications MASE et transfert des deux certifications ISO au niveau groupe.

    – Sixième entreprise, certifiée ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 en groupe. Certification MASE.

    – Entreprises actuelles : deux certifications MASE, une troisième en cours. Développement d’un système de management ISO 9001 mais sans objectif de certification, et diverses certifications métiers en cours ou à venir.

     

    En fait, si je regarde avec le biais de mon vécu, les certifications « classiques » diminuent, souvent à l’occasion de fusions ou de certifications « groupe ». En revanche, les certifications métiers semblent se développer. 

    #16065
    Fabien89
    Participant

    Qu’appelles tu certification métier?

    #16066
    Delphine
    Participant

    Des certifications spécifiques au métier.

    L’AFNOR a sorti pas mal de référentiels adaptés métier avec les NF Services pour les organismes de formation, collectivités, … Après tu as également des référentiels plus ou moins réglementaires pour des métiers plus techniques (marquage CE, labels, agrément divers, …) ou les gammes de « Quali » Qualibat, Qualisol, … pour aider les clients à « choisir » leur prestataire (avec les dérives qui vont avec).

    #16067
    Fabien89
    Participant

    Ok, je vois mieux merci pour la précision

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 26)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.