Durée de vie d’un produit

Forums Management QSE Discussions Durée de vie d’un produit

  • Ce sujet contient 5 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Henri, le il y a 8 mois.
6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #10614
    harryntsu
    Participant

    Bonjour,

    Je viens vers vous concernant la durée de vie d’un produit et ce qui doit être mentionné sur l’étiquette.

    Nous avons fait une étude de vieillissement sur nos produits et ils sont validés jusqu’à 12 mois. Nous garantissons donc 8 mois de DDM auprès de nos clients mais en calculant la durée de vie à la date de l’expédition. Toutefois, nous produisons en juste à temps donc, il y a des fois où la le calcul de la durée de vie commence le jour même de la fabrication et d’autres le jour de l’expédition (1 semaine max après la fabrication).

    Mon entreprise est en phase de certification IFS, et l’item 4.18.6 mentionne que “la durée de vie des produits étiquetés doit être calculée à compter de la date initiale de fabrication du lot”. Ma question est y’a t-il une réglementation par rapport à cela ou est-ce juste une exigence de l’IFS? 

    Je viens d’arriver il y a 1 mois dans l’entreprise, et je n’ai pas vraiment eu de passation de l’ancienne responsable.

     

    En vous remerciant pour toutes vos réponses!

    #17642
    Henri
    Participant

    Hello !

    La DDM entre autres informations fait partie des dispositions du règlement européen n°1169/2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires. 

    Il est évident qu’une DDM n’a de sens que déterminée à partir de la fabrication et non de l’expédition…! Mais comme une DDM n’est pas une date “impérative” si une semaine maxi de retard d’expédition se glisse dans son calcul pour certains lots ça ne me semble pas une erreur gravissime… si je compte bien cela fait moins de 2,9% d’erreur au maximum avec une date au format JJ/MM/AAAA (marge d’erreur à confronter aux incertitudes propre au mode de détermination de cette DDM…). 

    Et si tu n’arrives pas à imprimer des DDM “8 mois” basées sur la date de fabrication, tu peux toujours choisir d’imprimer systématiquement des DDM “7 mois et 3 semaines” basées sur la date d’expédition… alors quelque soit l’éventualité d’un retard à l’expédition tu respecteras toujours une DDM “8 mois”.

    Mais le plus simple est de suivre l’annexe X du règlement européen qui prévoit que si la DDM est supérieure à trois mois sans excéder dix-huit mois, l’indication du mois et de l’année est suffisante… Du coup tu imprimes des DDM “mois d’expédition + 8 mois” au format MM/AAAA et c’est bon aux yeux de cette réglementation. Il est fort probable que l’IFS n’en demande pas plus (à toi de t’en assurer, moi je n’ai pas ce référentiel). En tout cas vu que la DDM n’est pas une date “exacte” ni une date “impérative” je pense que le respect du règlement européen est un bon justificatif de conformité à présenter en audit IFS… 

    Mais une question pertinente reste : pourquoi ne pas étiqueter la DDM comme il le faudrait au moment de la fabrication…?

    Qu’en dis-tu ? A+

    #17649
    harryntsu
    Participant

    Bonjour Henri,

    Merci pour votre réponse

    Je viens d’avoir une discussion avec la direction.  Dans les cahiers de charge , ils se sont engagés auprès du client pour une DDM de 8 mois à réception des produits. Voilà pourquoi ,selon eux, ils ont pris comme base de calcul de la DDM la date d’expédition et non la date de fabrication pour pouvoir respecter ce cahier des charges.

    #17650
    Henri
    Participant

    Hello !

    Alors maintenant que tu dis que vos DDM sont déterminées en fonction de la date de livraison des produits, je ne comprends plus rien à l’histoire. On s’écarte de plus en plus de ce qu’est une DDM ! Mais en tout cas pourquoi dater cette DDM en jour alors qu’étant de 8 mois la DDM de tes produits peut légitimement être datée en mois ?  

    Peux-tu aussi me dire ce qui détermine cette DDM à 8 mois précisément pour des “produits validés jusqu’à 12 mois par une étude de vieillissement” plutôt que 7 ou 9 mois ? 

    A+

    #17677
    harryntsu
    Participant

    Bonjour Henri,

    Excuses moi de mon retour tardif

    Je me suis peut être mal exprimée, mais les DDM sont calculées effectivement en fonction de la date d’expédition et la plupart du temps, ça coïncide avec la date de fabrication ou avec au max 1 semaine de plus.

    Pour ta question concernant la date en jour mais pas en mois: nous procédons comme suit: si le produit a été fabriqué aujourd’hui 13/11/19 la DDM mentionné est 31/07/2020 (on prends en compte le mois entier). Par contre, je ne serai pas capable de te dire pourquoi ils ont inclut le jour alors qu’effectivement on peut juste mettre le mois. Comme je l’ai dit, je n’ai pas eu de passation de la part de l’ancien RQ

    Pour la DDM à 8 mois,  ils ont juste prit cette marge de 4 mois sur ce qui a été validée suite aux études de vieillissement par précaution.  Sachant, que pour quelques clients, ils ont un cahier de charge stipulant une DDM garantie 10 mois pour le même produit 

    #17679
    Henri
    Participant

    Hello !

    Bon alors, que la DDM soit datée en jours ou en mois, la solution raisonnable à ton problème de base (si j’ai bien compris) est de garantir par contrat 8 mois de DDM et de les marquer à 9 mois !

    A+

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.