Produit dilué sur SEIRICH

Forums Management QSE Outils et méthodes Produit dilué sur SEIRICH

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Messages
  • #10616
    Say-Rich
    Participant

    Bonjour,

    J’effectue l’analyse des risques chimiques de mon entreprise à l’aide de SEIRICH (qui est un très bon outils gratuit au passage).

    Mon problème vient d’un produit dilué à 99.4% avec de l’eau. J’ai donc ajouté sur SEIRICH le mélange produit initial/eau plutôt que le produit initial car mon opérateur n’est en contact qu’avec le mélange. D’après les informations que l’on peut rentrer dans SEIRICH, il ne fait la différence entre ma dilution et mon produit initial.

    Comment faire diminuer le risque potentiel du produit dilué par rapport au produit initial et que SEIRICH fasse la différence entre les deux ?

    Merci d’avance pour vos réponses sur ce sujet épineux (pour ma part)

    #17647
    Henri
    Participant

    Hello !

    Bin euh… j’ai perdu un peu beaucoup perdu de vue l’utilisation pratique de cet outil. Je ne sais plus si (?) ou comment SEIRICH  traite éventuellement la dilution d’un produit dangereux. Mais c’est sûr qu’en principe ça change la donne, surtout en dilution à 99,4% (tu parles d’un produit concentré au final seulement à 0,6% ? par exemple tu verses 0,6 litre du produit pur dans 99,4 litres d’eau ?)

    Si le site SEIRICH ne te donne pas la réponse, je te suggère de contacter le Sce Prévention de ta CARSAT pour questionner son “Monsieur Risques Chimiques”.

    A+ 

    #17648
    Henri
    Participant

    (suite)

    J’ai une réponse à t’apporter ! Elle émane de SEIRICH :

    http://www.seirich.fr/seirich-web/question.xhtml?question=intermediaire-comment_prendre_en_compte_des_intermediaires_de_synthese,_des_melanges_faits_sur_place_et_des_dilutions_dans_seirich

    En clair ça revient à déterminer la classification (et donc les mentions H) de ton produit concentré à 0,6% selon les critères du règlement européen CLP (au lieu d’en rester à sa classification dans son état concentré 100%) pour t’en servir dans SEIRICH. C’est logique.

    La très forte dilution de ton produit va abaisser sa classe de danger (en ce qui concerne son utilisation seulement, pas pour sa phase de préparation). D’ailleurs de mémoire il me semble que beaucoup de seuils mini de prise en compte d’un produit dans un mélange (ici ton produit mélangé avec l’eau) sont de 1% (en poids ?). Il est donc possible que ton produit concentré à 0,6% (c-à-d dilué à 99,4%) ne soit même pas “classable”… Encore faut-il bien partir du mélange très dilué de ton produit et sa caractérisation CLP.

    Qu’en dis-tu ?

    PS : peux-tu nous dire quel est le nom de ton produit dangereux pur ?

    #17654
    Say-Rich
    Participant

    Merci pour votre réactivité !

    Oui c’est bien la situation de l’exemple que vous avez donné (0,6 litre du produit pur dans 99,4 litres d’eau).

    J’avais déjà parcouru la règlementation CLP et voilà ce qu’il en ressortait concernant mon produit qui est un dégraissant phosphatant industriel : 

    En reprenant l’annexe 1 de la règlementation CLP au niveau des critères de classification des mélanges pour a toxicité aiguë, le point 3.1.3.3 a) nous informe que :

    « Afin d’utiliser toutes les données disponibles pour la classification de mélanges, certaines hypothèses ont été formulées et appliquées le cas échéant au cours de la procédure de décision:

    –              les composants d’un mélange à prendre en compte sont ceux qui sont présents dans des concentrations de 1 % ou plus (en p/p pour les solides, liquides, poussières, brouillards et vapeurs, et en v/v pour les gaz), sauf s’il y a lieu de supposer qu’une concentration de moins de 1 % a malgré tout une importance pour la classification du mélange pour la toxicité aiguë (voir tableau 1.1).»

     

    Ce tableau 1.1 de l’annexe 1 faisant référence aux valeurs seuils génériques. Ce même tableau nous renvoyant au point 3.2.3.3.1 :

    « Afin d’exploiter toutes les données disponibles lors de la classification des dangers d’irritation/corrosion cutanée que présente un mélange, l’hypothèse suivante a été formulée et est appliquée, le cas échéant, dans le cadre de l’approche par étapes:

    –              les composants à prendre en compte d’un mélange sont ceux qui sont présents à des concentrations supérieures ou égales à 1 % (en p/p pour les solides, liquides, poussières, brouillards et vapeurs, et en v/v pour les gaz), sauf s’il y a lieu de supposer (par exemple dans le cas de composants corrosifs) qu’un composant présent à une concentration inférieure à 1 % peut malgré tout influencer la classification du mélange comme corrosif/irritant pour la peau. »

    #17655
    Henri
    Participant

    PS : c’est bien en poids que ta faible concentration doit être valorisée puisque que le produit est liquide. Tu n’as pas dit quel est ce produit.

    #17656
    Say-Rich
    Participant

    Je vous ai peut être mal compris. J’ai noté dans mon précédent post que mon produit était un dégraissant phosphatant.

     

    D’après ce que vous m’avez évoqué et ce dont j’ai extrait de la règlementation CLP : mon produit dilué n’est donc pas classé et je n’ai pas lieu de l’ajouter sur SEIRICH. Ai je bien compris votre raisonnement ?

    #17658
    Henri
    Participant

    (suite)

    Le nom “dégraissant phosphatant” est l’expression d’une fonction technique, ce n’est pas le nom d’une substance chimique dont le classement et l’étiquetage sont déterminés selon le règlement CLP… Des noms comme “2-butoxyethanol” ou “acide phosphorique” sont des noms chimiques. 

    As-tu sa FDS ? Quelle est sa composition ? Quelles sont ses phrases H ? As-tu “recalculé” sa concentration d’utilisation en poids ?

    Sinon oui s’il est tellement peu concentré qu’il passe en dessous du % en poids* le concernant pour moi ton produit n’est plus “classable” dangereux CLP. Mais c’est curieux qu’à une telle dilution il soit efficace.

    * NB : % volume ou poids, c’est sensiblement différent, par exemple l’acide phosphorique a une densité quasi double de celle de l’eau.

    Quand tu auras bien toutes les billes, n’hésite pas à solliciter le Sce Prévention de ta Carsat pour confirmation.

    #17659
    Say-Rich
    Participant

    Il est vrai oui ! La fin de semaine se fait sentir … J’ai sa FDS et ce qu’il en ressort suit.

    C’est donc un mélange (H315 Provoque une irritation cutanée et H319 Provoque une sévère irritation des yeux) :

    – ACIDE PHOSPHORIQUE 2.5 < x% < 10 (recalculé => 0.015 < x% < 0.06) – OXYBISPROPANOL METHYL ETHER 0 < x% < 2.5 (recalculé => 0 < x% < 0.015) J’espère ne pas mettre trompé dans ma méthode de calcul.

    #17660
    Henri
    Participant

    Ton produit est donc un mélange en fait de deux substances chimiques. Sa version “brute” n’est pas très concentrée (mais danger d’irritation toutefois)… Si fortement dilué pour son utilisation il ne reste pas grand chose de ces dangers à mon avis… ;) ça devrait te permettre de relativiser ces risques d’irritation au poste(s) où il est mis en oeuvre (à part la phase de préparation). Tu pourrais aussi te “rassurer” en mesurant l’acidité (pH) pour le composant “acide” de la dilution. Passe un coup de fil à la Carsat pour valider. 

    #17661
    Say-Rich
    Participant

    J’ai eu la confirmation d’un expert en chimie en ce qui concerne la règlementation.

    Il est tout à fait d’accord et me conseille d’accompagner cette interprétation par des mesures de pH avant et après dilution ainsi que des calculs corrects des concentrations en %poids. Et bien entendu de continuer à utiliser les EPI appropriés que nous disposons.

    La phase de préparation est faite par le fournisseur en reliant le bidon à un notre pompe doseuse.

    Merci pour votre aide, je peux continuer mon évaluation sur SEIRICH sereinement ;) 

    #17662
    Henri
    Participant

    Impec ! Bonne continuation.

    PS (curiosité) : pourras-tu me dire les pH que tu vas obtenir ? 

    #17786
    Say-Rich
    Participant

    Oui pas de soucis ! J’attends derrière le service achat pour l’obtention d’outils de mesure de pH …

    #17921
    Say-Rich
    Participant

    Bonjour !

    Les tests de pH ont été effectué et on obtient des pH équivalant à :

    • 2 pour le produit initial
    • 7 pour le produit dilué en sorti de karcher

    Nous pouvons relativiser les risques liés à ce poste et ainsi continuer à utiliser les EPI déjà en place qui sont du coup adaptés.

     

    Merci encore pour vos conseils ;)

    #17922
    Henri
    Participant

    Hello ! En effet si ton produit dilué a un Ph de 7 c’est la neutralité ! Te voici rassuré sur l’ensemble de ton évaluation. A+

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.