prévenir la panne de matériel de laboratoire: identifier des solutions de secours

Forums Management QSE Discussions prévenir la panne de matériel de laboratoire: identifier des solutions de secours

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #9064
    qualite
    Participant

    Bonjour,

    je dois identifier une solution de secours pour pouvoir réagir rapidement en cas de panne des congélateurs -20°C et -80°C utilisés pour conserver des produits dans le laboratoire dans lequel je travaille.

    J’ai consulté les offres de carboglace, de location de camion ou conteneur réfrigérés mais le délai de disponibilité est de quelques jours, non compatible avec une panne soudaine qui peut avoir lieu la nuit ou le week end…

    Avez-vous d’autres idées?

    #11607
    Shawar
    Participant

    salut,

    Si il y a decongélateurs, il est très très peu probable qu’ils tombent en panne tous en même temps.

    Le seul risque est une panne d’alimentation électrique générale =>Groupe électrogène de secours à demeure sur le site // dispo en un laps de temps très court (avant que la température ne remonte trop) (solution type loxam/kiloutou) avec les moyens de raccordements déjà préparés. 

    #11609
    qualite
    Participant

    Salut,

     

    Merci pour la réponse <img loading= » class= »spSmiley » />

    oui effectivement la panne de courant est un des risques que nous craignons. C’est une très bonne idée! Si vous vous y connaissez en groupe électrogène j’ai deux petites questions…

    La plupart des groupes électrogènes que j’ai trouvé fonctionnent à l’essence ou au diesel, existe-il d’autre alimentation (sur batterie par exemple) ? Savez-vous si l’émission de CO2 est importante et est dangereuse?

    Sinon j’irai me renseigner en magasin <img loading= » class= »spSmiley » />

    Merci encore <img loading= » class= »spSmiley » />

    #11610
    Shawar
    Participant

    Mes connaissances sont limités en la matière mais:

     

    je ne prendrais pas les modèles à batterie car:

    -manque de puissance

    -manque d’autonomie

    -en cas de panne « longue durée » les possibilités de rechargement sont quasi nulles

    -les batteries peuvent générer une ATEX avec tout ce que cela induit.

     

    Pour les modèles fioul/essence/diesel, les rejets de CO2 sont très importants. il est donc nécessaire de les laisser en extérieur (attention aux vols) ou dans un lieu très très aéré. (en général, il sont dans des cabanons cadenassés collés à l’entreprise)

    Le gros avantage c’est qu’en cas de panne longue durée, il est très facile de refaire le plein. Ça pollue, c’est énergivore, mais ça dépote et ça se trouve n’importe où.

    #11611
    qualite
    Participant

    merci encore pour la réponse

    je vais voir s’il est possible d’adapter ça à mon entreprise (qui est à l’étage dans un bâtiment commun à plusieurs entreprises, difficulté supplémentaire sinon c’est pas drôle <img loading= » class= »spSmiley » /> )

     

    Merci encore pour tes idées et connaissances!!

    #11612
    Shawar
    Participant

    ^^ 

    de rien.

     

    (de fait, si l’emplacement est galère, un système type batterie serai effectivement mieux adapté. A voir par rapport aux critère suivant: place/risques (santé/sécurité des biens et des personnes)/consommation des congélateurs/durée de vie des batteries (coût et budgetisation à long terme)).

     

    Bon courage!

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Le sujet ‘prévenir la panne de matériel de laboratoire: identifier des solutions de secours’ est fermé à de nouvelles réponses.