Mise en place d’un SMSST (ISO 45001:2018) dans une administration allemande.

Forums Management QSE Management de la santé et sécurité au travail Mise en place d’un SMSST (ISO 45001:2018) dans une administration allemande.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #10492
    Kesleste
    Participant

    Bonjour,

    Je suis actuellement en train de faire un stage en Allemagne afin de mettre en place un SMSST au sein des casernes de Sapeurs-Pompier de la caserne de Munich. Il s’agit d’un stage pour valider ma 2ème année d’IUT.

     

    Donc ma démarche est la suivante:  (voir capture 1)

     

    Je ne sais pas comment faire le premier diagnostique. En effet, j’ai juste poser des questions en ne sachant pas trop où cela aller me mener.

    En ce qui concerne le contexte et la politique de l’entreprise le voici:

    « Dans un premier temps, il m’a fallu délimiter la politique de prévention de la direction :

    Il s’agit d’effectuer un SMSST pour répondre à la problématique : « Pouvoir améliorer au plus la similitude entre les tâches prescrites mise en place et les tâches réelles effectuées. »

    Les limites de cet objectif sont 3 secteurs :

    –          Les bureaux

    –          La caserne (sans spécialité afin de généraliser le plus possible)

    –          Les interventions

    Après avoir discuté avec mon responsable, les moyens fournis étaient illimités dans la limite du réalisable et s’engage à étudier l’ensemble des pistes d’améliorations possible afin d’améliorer la SST dans l’administration.

     

    Les acteurs concernés durant cette étude sont :

    –          La direction qui a le rôle de leadership envers les autres acteurs en plus d’assurer leurs santés et leurs sécurités. 

    –          Les sapeurs-pompiers et le personnel administratif qui sont les premiers acteurs exposés en cas d’accidents.

    –          Le service de préventions des risques qui s’occupe de maintenir la bonne santé et la sécurité des acteurs en trouvant des moyens correctifs.

    L’ensemble des acteurs doivent marcher en coopération afin de pouvoir assurer un SMSST dans de bonnes conditions. « 

     

    Les pourcentage à coté des grandes parties du SMSST correspondent à leurs avancements. Ce positionnement pourra être plus précis avec la grille de positionnement de la SST que j’ai mis en place avec les outils d’analyse.

     

    Concernant la partie « politique de prévention », les engagements et les objectifs ont étais identifié cependant il manque la partie la plus importante, la communication avec les autres acteurs (par le biais d’affiche ou de mails) qui n’a pas été réalisé.

    Pour « l’organisation », les organigrammes sont présents mais il manque ceux concernant la SST. De plus, les missions et rôles seront à définir plus en détails.

    Au niveau de la « planification des moyens de préventions », je n’ai rien à redire sur l’EvRP et sur la veille réglementaire.

    Concernant la « mise en œuvre et le fonctionnement », à part des audits peu compréhensible, rien n’est fait. Pas de communication, pas de fiches de poste ni d’outils et enfin personne n’a de compétences certifiées en matière de SST.

    Enfin, pour le « contrôle et les actions correctives », ils ne sont pas appliqués mis à part les audits qui, eux, sont effectué par des entreprises extérieures. Il n’y a pas non plus de référencement concernant les AT/MP. Ce qui m’a posé un problème pour déterminer les risques majeurs situé dans les 3 secteurs à étudier.

    Après avoir effectuer mon étude avec la GPSST, j’ai obtenue les résultat suivant: (voir capture 2)

    Ensuite, j’ai effectuer un EvRP concernant les 3 secteurs que je devais étudier. Il ne comprends que les risques majeurs que j’ai pu identifier (ceux faisant le plus de AT/MP) (voir capture 3)

    Les plans d’actions viendront prochainement pour l’EvRP ainsi que pour le GPSST!

    Cependant je suis perdu sur ce que je dois faire encore?

    Si quelqu’un pourrait me donner des pistes et me dire si mon travail est correct jusqu’à là?

     

    Merci beaucoup!Capture.PNGCapture-2.PNGCapture-3.PNG

    #17058
    Henri
    Participant

    Hello !

    Bin euh… tu as l’air de savoir ce que tu fais. Continue en mettant en route ou instrumentant les fonctionnements du SMS&ST (cf exigences ISO 45001) que tu as repérés comme insuffisants ou en panne… Je ne vois pas bien quoi te dire d’autre, il faut compléter et surtout faire « tourner » le SM maintenant.

    A+



    La démarche de principe que je propose pour mettre en place un Système de Management (quelque soit le domaine de management « X » et la norme de SM visée) voici quelles sont à mon avis les grandes lignes à suivre (validées par certaines expériences personnelles) :

    – Voir d’emblée l’intégration du modèle normatif de SMX dans l’entreprise comme un « projet » de l’entreprise à mener par la direction en mode « conduite de projet » (c-à-d une petite équipe projet, un budget, un planning d’actions, de la comm, etc… à la maille de l’entreprise). Ce qui nécessite une décision et un suivi de la part de la direction…d’autant qu’elle aura aussi des tâches à réaliser en cours de projet. 

    – Commencer par une découverte-compréhension-appropriation des exigences du modèle normatif de SMX par l’équipe projet en se faisant un atelier de lecture au minimum, voire une formation sur la norme et le SM (et/ou à l’occasion du point suivant). 

    – Faire de toutes façons un état des lieux initial des pratiques actuelles de l’entreprise dans le domaine X sous la forme d’un véritable « audit » en utilisant la norme de SMX comme « référentiel d’audit »… (disons qu’on fait un audit du SMX « natif » de l’entreprise, car l’entreprise manage déjà le domaine X d’une manière ou d’une autre, même si c’est d’une manière empirique. 

    – Ce audit permet d’identifier ce que l’entreprise fait déjà de correct « sans le savoir » (à entériner par le projet), ce qu’elle fait mais pas correctement (à ajuster par le projet) et ce qu’elle ne fait pas encore mais devra faire pour être en accord avec la norme de SMX (à créer par le projet)… 

    – Cet audit nourrira l’élaboration de sa feuille de route (identification et planification des tâches nécessaires à la structuration et la mise en oeuvre du SM = planning des tâches avec responsables et jalons), surtout si l’entreprise a les moyens de faire réaliser cet audit par un consultant compétent en SMX en prévoyant au CdC qu’il le mène accompagné de la petite équipe projet (ce sera une sorte de formation minimum ou complémentaire évoquée plus haut). 

    – Planifier et réaliser les tâches ainsi identifiées pour construire le SMX en associant au passage les acteurs des principales fonctions concernées par les processus X ainsi consolidés ou créés, et lancer peu à peu le SMX avec leur participation initiale et maintenue ensuite. 

    NB : créer et lancer un SMX prend raisonnablement de l’ordre d’une année.

    #17060
    Kesleste
    Participant

    Merci pour l’encouragement Henri! Oui en effet la communication est la clé mais avez vous une tram de questions a poser pour installer ce genre de système? Car j’y vais à taton et je ne vois pas vraiment quoi me poser comme questions.

    #17092
    Henri
    Participant

    Hello !

    Euh… il n’ya pas de « trame de questions à poser » pour structurer un SMS&ST. Il y a à confronter une à une les exigences du modèle (ISO 45001) à la pratique de l’organisme puis à construire ce qui manque ou améliorer ce qui existe et faire fonctionner le tout…

    Si tu veux vraiment voir la chose en termes de questions à te poser : tu prends chaque exigence de la norme (ex : « la direction ou l’organisme doit xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx » et tu te demandes « la direction ou l’organisme satisfait-il cette exigence ? ». C’est « l’état des lieux » de la démarche que je t’ai proposée en fait. Ensuite il faut combler les écarts entre l’existant et le modèle.

    A+

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.