Méthode pour déterminer la sensibilité des milieux (analyse environnementale)

Forums Management QSE Management de l’environnement Méthode pour déterminer la sensibilité des milieux (analyse environnementale)

  • Ce sujet contient 27 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par HenriPrev, le il y a 8 mois.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 28)
  • Auteur
    Messages
  • #20175
    Arthur
    Participant

      Bonjour,

      Je travail sur l’analyse environnementale de mon entreprise. Je cherche un (ou des) modèle de cotation de la sensibilité des différents milieux (eaux pluviales, air, sol, énergie,…). Tout cela basé sur le cycle de vie si possible.

      En effet, nous avons déjà une méthode mais elle consiste simplement à se poser différentes questions sur un milieu, sans prendre en compte le cycle de vie. De plus, cette méthode est plutôt vieille.

      Exemples pour les eaux pluviales :
      – Cours d’eau proche du site?
      – Point de captage d’eau potable ou puit à proximité du site?
      – …
      Si vous pouviez prendre le temps de m’aider, je vous en serai très reconnaissant :)

      Je cherche des méthodes sur internet mais je n’ai rien trouvé de récent.

      #20176
      Fabien89
      Participant

        Bonjour Arthur,

        Pourrais tu nous préciser le contexte de ton entreprise ?

         

        A-t-elle des points de rejets ou de collectes des eaux?

        Merci d’avance

        Fabien

        #20177
        Arthur
        Participant

          Bonjour Fabien,

          Merci de ta réactivité. En fait, je suis alternant QSE et je me suis porté volontaire pour ce sujet.

          Il s’est avéré plus compliqué que je ne l’aurai cru :scratch:

          Nous avons en effet des points de rejets et de collectes d’eau si je ne dit pas de bêtise.

          Mon entreprise est située dans une zone industrielle à Carquefou, donc pas de problèmes avec des riverains ou autre. En revanche, nous utilisons beaucoup de produits chimiques et d’énergie pour faire tourner les machines 24/24.

          Je ne vois pas vraiment quoi dire d’autre sur le contexte de mon entreprise…

          #20178
          Fabien89
          Participant

            Quelle est l’activité de ton entreprise? (sans entrer dans les détails pour respecter la confidentialité)

            Est ce qu’il s’agit d’une ICPE?

            Avez vous des arrêtés préfectoraux particuliers?

            Ce sont quelques questions qui me viennent à l’esprit, d’autres arriverons après je pense ^^.

            Y a t il déjà eu une analyse environnementale de réalisée?

             

            Fabien

            #20179
            Arthur
            Participant

              Nous fabriquons des pièces de refroidissement batterie et moteur, ainsi que des systèmes de charge d’air.

              Toutes nos pièces sont en plastiques. Nous avons 2 types de fabrication : Extrusion soufflage et injection.

              Effectivement, nous sommes une ICPE et sommes certifié ISO 14001.

              Nous n’avons d’autre arrêté préfectoral.

              Pour finir, en effet nous avons déjà une analyse environnementale de faite. Elle me semble bien faite mais mes responsables cherchent une méthode plus moderne et peut-être plus compréhensive que celle que nous avons déjà.

              Arthur

               

              #20180
              Fabien89
              Participant

                Ok merci pour les informations.

                Voici la méthodologie que j’ai employé pour mon site en raisonnement via un cycle de vie.

                1. J’ai identifié les grandes parties de mon acv : Acheminement, production, logistique…
                2. J’ai rattaché les activités ou processus à ces grandes parties.
                3. Afin d’identifier les AES et IES, j’ai analysé ces processus « classiquement » avec données d’entrées et de sorties mais en raisonnement uniquement d’un point de vue environnement.
                4. J’ai traduit toutes ces données de sortie dans un tableau excel et réalisé une cotation classique gravité, fréquence, maitrise avec une cotation brute et une cotation résiduelle.
                5. Et pour finir un plan d’action.

                Je me suis inspiré de plusieurs chose et notamment ça : https://www.ademe.fr/expertises/consommer-autrement/passer-a-laction/dossier/lanalyse-cycle-vie/comment-realise-t-acv

                #20181
                Arthur
                Participant

                  En fait, ma question concerne la sensibilité des milieux en particulier.

                  Car c’est un élément que l’on utilise pour faire ressortir nos AES.

                  Comment les hiérarchiser afin de savoir lesquels sont les plus sensibles?

                  #20185
                  Fabien89
                  Participant

                    En fouillant un peu, j’ai trouvé ça :

                    https://www.researchgate.net/profile/Valerie_Laforest/publication/279738181_Evaluation_et_integration_de_la_sensibilite_intrinseque_des_milieux_recepteurs_dans_une_methodologie_d’evaluation_des_performances_environnementales/links/58ab0e0f92851cf0e3ca270a/Evaluation-et-integration-de-la-sensibilite-intrinseque-des-milieux-recepteurs-dans-une-methodologie-devaluation-des-performances-environnementales.pdf

                    Peut être que ça te donnera des pistes.

                    N’hésite pas à voir ton intervenant environnement, à postuler sur des groupes linkedin et à poser des questions et enfin, contacte des organismes spécialisés sur ce genre de problématiques.

                    J’étais alternant il y a encore quelques années donc je connais la difficulté de trouver des infos, n’hésite vraiment pas à envoyer des mails aux organismes, perso ça m’avait beaucoup aidé sur mon sujet à l’époque.

                    Nous n’avons que peu d’impact sur l’environnement à l’heure actuelle et surtout pas de point de collecte ou de rejet dans l’eau. Donc, je n’ai jamais approfondi le sujet mais je reste à ta dispo si tu veux échanger.

                     

                    Fabien

                    #20187
                    Arthur
                    Participant

                      Très bien, je te remercie pour ton aide :good:

                      J’aurai juste une dernière question. Quels organismes je pourrai contacter au sujet de l’environnement?

                      Arthur

                       

                      #20188
                      Fabien89
                      Participant

                        L’ADEME déjà et peut être l’INERIS.

                        #20189
                        Arthur
                        Participant

                          Super, merci beaucoup !

                          Je reviendrai peut-être à l’occasion si j’ai d’autres questions.

                          Bonne journée et bonne continuation :bye:

                          Arthur

                          #20190
                          HenriPrev
                          Maître des clés

                            Hello !

                            Arthur, il me semble si j’ai bien compris ton besoin (déterminer la sensibilité des milieux dans le cadre de l’analyse environnementale) que tu peux partir de la rubrique 12 « informations écologiques » des FDS des substances dangereuses exploitées dans ton entreprise

                            Illustration de principe : l’éventuelle rivière qui longe ton site a une sensibilité bien plus grande (déversement accidentel ou pas) à telle substance mis en oeuvre dans ton site dont la CL50 est de 10 mg/l qu’à une autre qui a une CL50 de 800 ml/l.

                            Pour les emissions « autorisées » les seuils limites réglementaires sont aussi une forme de détermination de la sensibilité d’un milieu.

                            Qu’en dis-tu ?

                            #20191
                            Arthur
                            Participant

                              Bonjour Henri,

                              Effectivement je trouve cela assez pertinent, et je pourrais m’en servir plus tard.

                              Cependant, ce que je cherche c’est plus une méthode général qui inclurait tous les milieux (eaux pluviales, odeur, bruit, déchet, sol, consommation des fluides).

                              Comme celle que j’ai décrite précédemment qui est utilisée dans mon entreprise.

                              Je me suis sûrement mal exprimé mais merci de ta réponse ;)

                              #20193
                              HenriPrev
                              Maître des clés

                                Alors le document fourni par Fabien te donne d’excellentes pistes. Bonne journée Arthur.

                                #20194
                                Fabien89
                                Participant

                                  Merci Henri

                                15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 28)
                                • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

                                Partager cette publication