Culture qualité

Forums Management QSE Management de la qualité Culture qualité

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #10077
    melekmadridi
    Participant

    Bonjour,

    Comment peut-on évaluer le niveau d’implication du personnel à la démarche qualité (ou leur culture démarche qualité)?

    Merci.

    #15231
    melekmadridi
    Participant

    Bonjour, 
    Je reviens vers vous afin de demander vos avis sur le questionnaire en pièce jointe (adapté du questionnaire Hospital Survey On 
    Patient Safety Culture « HSOPSC »). 
    Dans l’attente de vos retours. 
    Merci.

    #15283
    Kaboka
    Participant

    Salut melekmadridi

    Je ne vois pourtant pas ta pièce jointe. 

    Je viens juste de rencontrer ce problème que j’ai détecté à temps.

    Si tu télécharges la pièce, il faut cliquer sur « démarrer l’envoi ». Tu verras ainsi ta pièce jointe en dessous de ton texte. Si par contre la pièce est assez lourde, elle ne sera pas jointe. Il faut prêter attention, sinon tu croirais que ta pièce est jointe, pourtant, non. Je ne connais pas la taille exacte mais la mienne était à 567ko et n’a pas pu passer, je l’ai réduite à 433ko avant qu’elle ne passe. 

    #15292
    melekmadridi
    Participant

    Merci pour ta remarque.

    #15301
    THAUMASIA_Academie
    Participant

    Bonjour MELEKMADRIDI,

    Ce questionnaire a, pour premier but, d’évaluer les problèmes et risques sur la sécurité des soins.

    Aussi, il est « complet » sur ces aspects, et s’il traite de la culture qualité (questions 36, 38, 39, 47, 48 et 50 notamment), une grande majorité des autres questions ne sont très intéressantes mais pas vraiment en rapport avec votre sujet « évaluer l’implication / culture qualité ».

    Certaines questions ont des réponses téléphonées. Par exemple, la question 14 : chaque fois que la charge de travail augmente, mon supérieur hiérarchique veut nous faire travailler plus rapidement, même si c’est au détriment de la sécurité. Deux cas : le professionnel qui se dit « on est en train de me demander si je rogne sur la sécurité », il aura plutôt tendance à répondre « jamais de la vie » en sachant ainsi que c’est la porte ouverte à « on va m’en rajouter plus ». Ou alors, le professionnel se dit « chic : c’est le moment de descendre ma direction depuis le temps que l’on demande des moyens » en sachant que c’est une autre porte ouverte à « j »avoue donc que j’accepte de rogner sciemment sur la sécurité ».

     

    Certaines questions sont « compliquées » quant à leur implication. Par exemple, la question 41 : « le personnel a l’impression que ses erreurs lui sont reprochées ». C’est un peu à contre-sens d’une approche qualité ou l’on pousse au plus loin le principe de « l’erreur est possible parce que le système de management n’a pas su les prévenir ». Le fait de dire qu’on lui reproche « ses » erreurs est déjà un reproche en soi… Cette question ne figure pas de cette manière dans le questionnaire d’origine.

    Au global, le questionnaire, s’il est vendu comme « évaluer la culture qualité » risque de ne pas donner envie de se tourner vers cette culture qualité. Mais sur l’aspect de l’identification des risques sur la sécurité des soins : c’est un très bon questionnaire.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.