Classification des non conformités selon ISO 9001

Forums Management QSE Management de la qualité Classification des non conformités selon ISO 9001

Étiqueté : ,

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #20730
    Miss CMQ
    Participant

    Bonjour cher communauté,

    un sujet me tiens particulièrement a cœur, LES NON CONFORMITES, précisément : leurs CLASSIFICATIONS.

    Certains disent qu’il est  nécessaire de les classer en NC mineurs, NC majeurs, NC Critiques.

    D’autre affirment que depuis l’actualisation de la norme ISO9001:2015, il n’est plus nécessaire de les classé, une NC est une NC qui doit être corriger , suivie et clôturer.

     

    Je suis plutôt du deuxième avis :good:

    et vous qu’en pensez vous?

     

    Bonne journée a tous , hâte de vous lire

    #20731
    HenriPrev
    Maître des clés

    Hello !

    Miss CMQ il faudrait être plus précise dans ton questionnement (de quelles « NC » parles-tu / ton SMQ ?). Mais en réalité tu as déjà la réponse sous les yeux si tu te réfères à ton modèle de SMQ normatif ISO 9001 :

    Que tu parles en général des NC dans ou à travers le SMQ (cf 10.1 « Non-conformité et action corrective ») et/ou en particulier des NC produits (cf ISO 8.6 « Maîtrise des éléments de sortie non-conformes »), il est clair que la norme ISO 9001 ne les évoque absolument pas en termes de « mineures, majeures, ou critiques » mais induit plutôt leurs différents traitements et leur traçabilités.

    Si tu parles des NC signalées par un auditeur externe, alors ça peut être sa pratique (induite ou pas par un référentiel qui le concerne) sans que celle-ci s’impose à toi…

    Le cas échéant de quelles autres NC s’agit-il ?

    En tout cas quand des interlocuteurs (les « certains » que tu as cités) t’affirment quelque chose plus ou moins en rapport avec un référentiel (une réglementation, une norme, un contrat…) le réflexe à avoir c’est de leur demander de justifier leurs propos en identifiant ce référentiel et le passage en question induisant leur propos. Sinon c’est du vent ! Moi par exemple j’ai justifié la présente réponse en m’appuyant sur deux articles de la norme ISO 9001 qui sont tout à fait opposables à ce que « certains » disent à tord en l’occurence, ou alors ils doivent préciser que ce n’est qu’une suggestion ou un conseil (et alors il faudrait aller plus loin et définissant la classification qu’ils proposent pour les NC…).

    Mais que l’ISO 9001 ne t’impose pas une classification des NC (en tels ou tels termes) ne t’interdit pas de te déterminer par exemple des critères de priorisation du traitement différentiel de tes NC si tu en éprouves le besoin.

    A+

    #20734
    jhon
    Participant

    L’ISO 9000 (§ 3.6.9) donne la définition suivante pour une non-conformité : « non-satisfaction d’une exigence ».

    La norme fait une distinction entre le terme « non-conformité » et le terme « défaut ». Le terme défaut comporte des connotations juridiques. La norme exige une procédure garantissant que le produit et/ou le service non conforme aux exigences spécifiées soit tout d’abord identifié, puis maîtrisé afin d’en empêcher son utilisation. Cette procédure doit expliciter les contrôles, les responsables autorisés à intervenir, les corrections (avec ou sans actions correctives) permettant d’éliminer la non-conformité détectée. Après correction d’une non-conformité, il convient de vérifier de nouveau afin de démontrer que le niveau de conformité est atteint.

    #20735
    HenriPrev
    Maître des clés

    Hello !

    Jhon, en effet l’ISO 9000 donne bien la définition d’une NC, mais ça ne répond en rien à Miss CMQ. Je note également que cette norme ne comporte aucune exigence de l’ordre d’une « procédure garantissant que le produit et/ou le service non conforme aux exigences spécifiées soit tout d’abord identifié, puis maîtrisé… etc ».

    A+

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Partager cette publication